Bienvenue

Bienvenue

Anais Dein, Artiste Peintre

http://iflecollectif.blogspot.com/2016/11/anais-dein-artiste-peintre.html


Ce dimanche d'automne était idéal pour aller à la rencontre d'Anaïs Dein. Dans son atelier feutré, chaleureux, où l'odeur d'essence térébenthine domine, celle-ci nous accorde son temps afin de nous présenter ses œuvres et son parcours d'artiste.

Anaïs, merci de nous ouvrir les portes de ton atelier. Peux tu nous exposer ton parcours artistique ?

Dès mon enfance, je baigne dans un environnement artistique. Ma maman étant potière et mon papa peintre, j'ai eu l'envie d'évoluer dans ce domaine.
 
Souhaitant, avant tout, apprendre la peinture à l'huile et le dessin, je fis donc les Beaux Arts à Brest. Mais je fus vite déçue par l'enseignement consistant plus à nous faire parler sur nos propres réalisations qu'à nous enseigner véritablement une technique.

Ensuite, pendant deux ans, je suis des cours dans une école de publicité à Rennes. Ces deux années m'ont amenée une certaine rigueur au travers du travail de l'affiche, l'apprentissage de la composition et de la typographie.


 
Je prend par la suite des cours de peinture avec le peintre Joel Leboucher à Jugon Les Lacs.
 
J'effectue également deux ans de croquis d'après modèle vivant à l'atelier du Thabor à Rennes. La pose du modèle ne durant parfois que quelques secondes, il fallait réussir à capter au vol le mouvement. Ces deux ans m'ont permis d'apprendre à voir et à retranscrire la réalité en passant directement de l'œil qui perçoit à la main qui trace sans passer par l'intellect. Ces séances dont je ramenais à chaque fois de nombreux dessins m'ont permis de nourrir un travail de peinture grand format et de modelage sur le thème de la femme.
 
Crois tu que tu aurais pu en être là aujourd'hui, dans ta technique, sans ces rencontres ?
 



Je ne sais pas, mais j'avais besoin de personnes qui me donnent confiance pour me guider sur le chemin de la création.

 
 







" L'arbre parle sans mots. Questionner silencieusement. Ecouter avec les yeux."
Alexandre Hollan
 
Quelle est ta méthode dans la réalisation de tes toiles ?
 
Je réalise tout d'abord un croquis, que ce soit lorsque j'effectue une nature morte ou un paysage, afin de mettre rapidement en place la composition du dessin. Puis je travaille la couleur sur ma toile toujours avec le sujet devant les yeux et ce, pendant un certain temps jusqu'à m'en être totalement imprégnée et ne faire plus qu'un avec mon sujet. L'essentiel dans ce travail comme dans tout travail d'artiste, c'est l'intensité avec laquelle on vit l'instant présent pour ensuite le retransmettre au spectateur.
 
As tu des influences ?
 
De nombreux peintres et sculpteurs me touchent et me transportent au travers de leurs œuvres : Cézanne, Klimt, Morandi, Henry Moore. J'aime de temps à autre replonger dans leurs univers et m'en nourrir.
 
Te définis tu un univers ?
 



Je ne définis rien. Définir c'est fermer des portes et c'est plutôt triste. J'ai envie d'explorer l'univers artistique au travers de différents moyens d'expression, différentes techniques, différents thèmes. Un univers, c'est infini...

 



 

Quels sont tes projets futurs ?

Je vais mettre en pause la peinture à l'huile pour le moment et me tourner vers le modelage et le tournage. Travailler le thème de la danse à partir du chiffre trois, jouer avec les droites et les courbes, le mouvement des corps et le vide des espaces entre les corps m'inspirent. J'ai envie de prendre cette direction actuellement.
 
Mais bon, la terre a aussi des choses à me dire, et peut être qu'elle me mènera ailleurs.
 







Peux tu nous dire quelques mots sur cette exposition à Broons ?
 
J'exposerai lors de cet évènement presque tous mes tableaux, mes sculptures, mes meubles peints et bijoux. C'est une rétrospective des vingt dernières années de mon travail.
 
J'aime organiser une exposition, de manière à pouvoir découvrir ou redécouvrir mes tableaux dans un autre environnement, avec une autre lumière.
 
Je te propose de terminer notre rencontre sur questionnaire de Marcel Proust.

Le principal trait de ton caractère : Lente
La qualité que tu préfères chez un homme : La vivacité
La qualité que tu préfères chez une femme : L'humour
Ton occupation préférée : Musique et peinture
Ton rêve de bonheur : Que cela continue comme ca
Quel serait ton plus grand malheur : Perdre mes 5 sens
Ce que tu voudrais être : Moi même
Le pays où tu désirerais vivre : Je me sens bien ici
Ta couleur préférée : Orange et brun
La fleur que tu aimes : J'aime toutes les fleurs
L'oiseau que tu préfères : Le rouge gorge
Tes auteurs favoris en prose : Romain Gary et Stefan Zweig
Tes poètes préférés : Victor Hugo, Guillevic
Tes héros favoris de fiction : Les héros de Barjavel
Tes compositeurs favoris : Bach et Arvo Pärt
Ce que tu détestes par dessus tout : L'intolérance
Personnages historiques que tu méprises le plus : Poutine
Le don de la nature que tu aimerais avoir : La sagesse
Comment aimerais tu mourir : Le pinceau à la main
Ton état d'esprit actuel : Sereine
Ta devise : Hic et nunc

Merci Anaïs de m'avoir accueilli dans ton bel atelier.
 
Pour contacter Anaïs vous pouvez la retrouver sur son blog :
 


Interview et rédaction Bach

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La parole est à vous.