Bienvenue

Bienvenue

Morgane Lefèvre, "Artiste Textile"

http://iflecollectif.blogspot.com/2016/11/morgane-lefevre-artiste-textile.html


Au coin de son métier à tisser, je retrouve une petite tisserande dans des pelotes, des laines brutes et des amas de fils empêtrés. Cette petite femme, n'est autre que Morgane Lefèvre, une artiste textile qui nous ouvre son atelier. Exubérante et souriante, elle nous accorde son temps lors d'une rencontre.

 
 
Mademoiselle Lune, est devenu l'Atelier de Frigg ?
 
Mademoiselle Lune, c'était le nom de ma marque quand j'ai débuté il y a quelques années dans la création. A cette époque, je fabriquais des accessoires inspirés de la nature, comme des sacs, des cadres brodés, ... Mais c'était devenu trop impersonnel, je n'arrivais pas à me reconnaître dans ce nom et dans ces créations. Il y a quelques temps j'ai voulu recentrer mon activité autour de ce que je suis, sans penser à ce qui peut plaire ou non. Et ce qui est essentiel pour moi ce sont le filage et le tissage. De plus, je suis passionnée par les légendes scandinaves, et l'esthétique des tenues historiques. C'est vraiment ma particularité, ma singularité. J'avais envie de renommer mon atelier avec un nom qui décrive tout cela. L'Atelier de Frigg fait donc référence à une déesse scandinave qui filait les nuages.
 
Ensuite j'ai un travail plus artistique, où je créé des pièces textiles, comme des tissages muraux. J'appelle mes pièces comme tel et non en temps qu'œuvre. Oui je me sens artiste mais basée sur un savoir faire plus proche de l'artisanat, dans lequel j'y mets ma singularité.
 
Quel est ton parcours artistique ?
 
Je pense que l'attrait aux fibres est ancré dans mes veines. Mon grand père était fileur de coton, de laine et de lin, et je ressens l'envie de perpétuer ce savoir faire.
 
Etant plus jeune, je me suis passionnée pour les peuples scandinaves et cela m'a mené au filage, au fuseau et au tissage aux tablettes. Ce sont des techniques qui me passionnent, et avec lesquelles je n'ai jamais fini d'apprendre.
 
Je me suis récemment rendue compte que j'avais toujours voulu faire quelque chose de mes mains. Depuis toute petite d'ailleurs, mais faire des études pour un métier d'art ou d'artisan fut mal accueilli par mes proches à l'époque. Après m'être cherchée pendant plusieurs années, je ne pouvais plus me mentir. Je me suis donnée une vrai chance d'exercer dans ce domaine.
 
Le travail des fibres est resté une évidence et mon parcours m'a amené à être artiste textile.
 
 
C'est quoi une artiste textile ?
 
Je trouve le terme un peu pompeux ! Je pense que c'est le mélange des techniques issues de l'artisanat textile, tout en y mettant sa propre identité, son inspiration, dans la création d'une pièce artistique.

Quelles genres de technique ?

J'utilise mon métier à tisser vertical pour créer des tissages muraux. Cela se rapproche beaucoup des techniques de tapisserie avec l'utilisation de bobines des gobelins.
J'aime jouer sur les matières : laine filée, toison brute, cardée, coton, bois, minéraux... Je file également au fuseau et au rouet pour créer les fils que je souhaite. Cela me permet d'inventer complètement une pièce, jusqu'à la teinture quand je recherche une couleur particulière. 
J'utilise aussi les techniques d'impression végétale sur textile pour réaliser des pièces telles que des kakemonos végétaux.
Je peux également utiliser les techniques de feutrage, de tissage sur métier à 4 cadres et tissage à tablettes, pour des futures pièces en projet.

Comment nait une œuvre ?

C'est toujours différent. Un paysage peut m'inspirer, un texte, un tableau, une photo, une matière ... Je m'inspire avant tout des textes et de l'univers des légendes scandinaves. Je commence par imaginer la pièce finale, mais il m'arrive souvent de changer cette idée pendant la réalisation, car les matières évoluent une fois qu'on les assemble.  Au final, ma pièce n'est jamais vraiment le résultat de mon idée de départ.

Dans quelles conditions aimes tu travailler ?

J'ai besoin de m'immerger dans une ambiance avant tout, pour décrocher du quotidien. La musique joue un rôle important quand je travaille. Elle me permet d'imaginer...
 

As tu des futurs projets ?

J'ai toujours plein d'idées et je dois me cadrer pour ne pas déborder. J'ai un petit carnet de bord pour ne rien oublier.

Je travaille sur une série de colliers, inspirés des parures que les femmes vikings portaient. Je vais réaliser ces colliers uniquement avec des éléments que j'aurai fabriqué. J'ai la volonté de réaliser chaque pièce entièrement, depuis la matière.
 

J'aime travailler également avec d'autres artistes. Je pense collaborer avec des amis artistes peintres pour m'inspirer des leurs tableaux dans la réalisation de tissages. Non pas de les reproduire mais plutôt de s'en inspirer et de les associer lors d'expos.

J'aimerai m'associer aussi avec un céramiste pour lier le tissage et l'argile.

Que vas tu nous proposer lors de l'exposition de Broons ?

J'ai choisi d'exposer mes tissages muraux que je n'ai pas encore dévoilé lors des mes précédentes expositions. Ils sont très liés aux éléments de la nature comme la brume, la pluie, le végétal... Chaque tissage sera associé à des textes  scandinaves m'ayant inspirés leur réalisation. Je trouve que les textes sont des entrelacs de mots, tout comme un tissage où se mêle les matières.

J'exposerai également une série de kakemonos végétaux qui jouent sur la transparence, la symétrie, ...

Je serai également accompagnée d'Isa Harmony Artiste Textile et de Nicolas Gueguen Artiste peintre et Sculpteur.

Un petit portrait chinois pour la fin.
 
Si tu étais une couleur tu serais ? Le vert

Un vêtement ? Un chaperon
Un objet ? Un rouet
Un souvenir ? Un concert de Cécile Corbel
Un sentiment ? La surprise
Un art ? Le tissage
Un geste ? Un sourire
Un lieu ? Une forêt
Une matière ? La laine
Un adjectif ? Moelleux

 
  
Merci Morgane pour cet entretien singulier et bonne route dans tes projets.
 
 
Pour la contacter : atelierdefrigg@gmail.com
 
Son site : www.atelierdefrigg.com
 
 
 
Interview et rédaction Bach

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La parole est à vous.